PSG : Nasser Al-Khelaïfi recadre sérieusement Neymar

L’heure est aux mises au point au Paris Saint-Germain. Certains annonçaient peu de changements, voire aucun, après la déroute en Ligue des Champions et l’élimination dès les 8es de finale contre Manchester United. Finalement, on assiste bel et bien à un bouleversement au sein du club de la capitale. Exit Antero Henrique, retour de Leonardo et entretien confession de Nasser Al-Khelaïfi à France Football. Le président du PSG, assez absent au cours de cette saison 2018-2019, a été invité à trancher dans le vif et à changer sa méthode de management, lui a toujours privilégié la proximité avec ses joueurs.« On a tous manqué de caractère et d’autorité. Moi, le premier, je le reconnais. Je ne veux pas fuir mes responsabilités. Je suis le premier coupable. Je ne veux pas me cacher ni reporter la faute sur les autres, les joueurs et le coach. Si ça n’a pas marché cette saison, c’est d’abord de ma faute. Mais ça va changer », annonce-t-il dans les colonnes de FF. Et la première victime de la réorientation stratégique semble se nommer Neymar. Pendant que Kylian Mbappé est jalousement couvé, le joueur brésilien, en proie à des problèmes extra-sportifs, en prend pour son grade.Al-Khelaïfi rappelle Neymar à l’ordrePour la première fois de l’ère QSI, Nasser Al-Khelaïfi égratigne publiquement sa star numéro 1, à travers une déclaration sur l’amour du maillot. « Je veux des joueurs prêts à tout donner pour défendre l’honneur du maillot et à s’inscrire dans le projet du club. Ceux qui ne veulent pas, ou qui ne comprennent pas, on se voit et on se parle. Il y a bien sûr des contrats à respecter, mais la priorité désormais est l’adhésion totale à notre projet. (...) Personne ne l’a obligé à signer ici. Personne ne l’a poussé. Il est venu en toute connaissance de cause pour s’inscrire dans un projet. »Cette déclaration semble plus que jamais marquer une rupture dans la gestion de Neymar. Jusqu’alors, tous les excès du numéro 10 brésilien avaient été couverts et le soutien était permanent. Plus de place pour la compassion, et un ton qui se durcit, c’est un Nasser Al-Khelaïfi bien plus piquant qui se fait jour. Est-ce pour piquer le joueur et le motiver à donner son meilleur la saison prochaine ou pour le pousser à un départ ? C’est désormais l’enjeu principal du mercato parisien.10% sur tout Foot.fr avec le code FM10Let's block ads! (Why?)

PSG : Nasser Al-Khelaïfi recadre sérieusement Neymar

L’heure est aux mises au point au Paris Saint-Germain. Certains annonçaient peu de changements, voire aucun, après la déroute en Ligue des Champions et l’élimination dès les 8es de finale contre Manchester United. Finalement, on assiste bel et bien à un bouleversement au sein du club de la capitale. Exit Antero Henrique, retour de Leonardo et entretien confession de Nasser Al-Khelaïfi à France Football. Le président du PSG, assez absent au cours de cette saison 2018-2019, a été invité à trancher dans le vif et à changer sa méthode de management, lui a toujours privilégié la proximité avec ses joueurs.

« On a tous manqué de caractère et d’autorité. Moi, le premier, je le reconnais. Je ne veux pas fuir mes responsabilités. Je suis le premier coupable. Je ne veux pas me cacher ni reporter la faute sur les autres, les joueurs et le coach. Si ça n’a pas marché cette saison, c’est d’abord de ma faute. Mais ça va changer », annonce-t-il dans les colonnes de FF. Et la première victime de la réorientation stratégique semble se nommer Neymar. Pendant que Kylian Mbappé est jalousement couvé, le joueur brésilien, en proie à des problèmes extra-sportifs, en prend pour son grade.

Al-Khelaïfi rappelle Neymar à l’ordre

Pour la première fois de l’ère QSI, Nasser Al-Khelaïfi égratigne publiquement sa star numéro 1, à travers une déclaration sur l’amour du maillot. « Je veux des joueurs prêts à tout donner pour défendre l’honneur du maillot et à s’inscrire dans le projet du club. Ceux qui ne veulent pas, ou qui ne comprennent pas, on se voit et on se parle. Il y a bien sûr des contrats à respecter, mais la priorité désormais est l’adhésion totale à notre projet. (...) Personne ne l’a obligé à signer ici. Personne ne l’a poussé. Il est venu en toute connaissance de cause pour s’inscrire dans un projet. »

Cette déclaration semble plus que jamais marquer une rupture dans la gestion de Neymar. Jusqu’alors, tous les excès du numéro 10 brésilien avaient été couverts et le soutien était permanent. Plus de place pour la compassion, et un ton qui se durcit, c’est un Nasser Al-Khelaïfi bien plus piquant qui se fait jour. Est-ce pour piquer le joueur et le motiver à donner son meilleur la saison prochaine ou pour le pousser à un départ ? C’est désormais l’enjeu principal du mercato parisien.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10

Let's block ads! (Why?)