La cour constitutionnelle du Togo confirme la victoire de Faure Gnassingbé.

La cour constitutionnelle du Togo a validé les résultats proclamés la Commission électorale nationale indépendante (CENI), confirmant la victoire de Faure Gnassingbé pour un quatrième mandat à la tête du pays.Les chiffres qu'elle a rendus public...

La cour constitutionnelle du Togo confirme la victoire de Faure Gnassingbé.

La cour constitutionnelle du Togo a validé les résultats proclamés la Commission électorale nationale indépendante (CENI), confirmant la victoire de Faure Gnassingbé pour un quatrième mandat à la tête du pays.

Les chiffres qu'elle a rendus public sont légèrement différents de ceux communiqués par la commission et sont désormais de 70,78 % pour Faure Gnassingbé, 19,46 %, pour Gabriel Agbéyomé Kodjo et 4,68 % pour l'ancien chef de file de l'opposition Jean-Pierre Fabre.

La cour constitutionnelle a rejeté les recours d'Agbeyomé Kodjo pour "défaut de preuves susceptibles d'étayer ses allégations".

Ce dernier a indiqué qu'il va poursuivre sa contestation.

"Je suis légaliste, mais je ne me reconnais pas dans ces résultats. J'ai largement gagné ce scrutin et j'ai une responsabilité vis-à-vis de ceux qui voté pour moi".

Pour le premier ministre togolais et cadre du parti au pouvoir "les Togolais ont manifestement fait confiance à Faure Gnassingbé et le gagnant c'est le Togo".

Faure Gnassingbé est arrivé au pouvoir en 2005 après le décès de son père Gnassingbé Eyadema après 38 années passées au pouvoir.

Let's block ads! (Why?)