Football Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon

Preview : Football Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon PC Fort de son écoute auprès de la communauté, le studio britannique Sports Interactive arrive à faire progresser sa licence Football Manager et enchanter année après année dans la gestion footballistique. Inattendues, les quelques nouveautés annoncées récemment pour Football Manager 2021 nous ont enchanté sur le papier, et passent pour la première fois au banc d'essai de la preview, dans le sillage d'un très bon opus 2020. Le premier teaser des nouveautés de Football Manager 2021 Conditions d'aperçu Nous avons été invités à découvrir Football Manager 2021 via une build preview du jeu sur PC. Les nouveautés que nous vous avions annoncé en détail ici étaient présentes dans cette build, de quoi jouer une saison (Valenciennes, Ligue 2) pour jauger leur efficacité. Nous n'avons donc pas pu avoir un aperçu des versions "Touch" ou consoles. Vers un titre plus humain Avant de manager, il faut d'abord adapter son effectif, intersaison oblige. Football Manager ne passe donc jamais à côté d'évolutions sur le recrutement. C'est le cas cette saison encore avec les réunions de recrutement, un temps pour les dirigeants, les responsables du mercato et vous-même de réfléchir aux besoins du groupe. Un point un mois avant la fenêtre des transferts afin d'assurer une bonne synergie, bienvenu pour le jeu et pas étonnant au vu des mises à jour sur les interactions mentionnées ci-dessous.Celà implique l'ajout d'un nouveau rôle, à savoir l'analyste qui travaille sur les statistiques des joueurs ciblés et à l'inverse du recruteur plus prompt à jauger les capacités générales d'une future star. Les analystes mettent donc en valeur la statistique des expected goals (xG), plus présente dans FM21 que les précédents jeux. Elle est en effet omniprésente en match et dans les nouveaux rapports mensuels réalisés pour chaque joueur. Un expected goal est une statistique basée sur un algorithme matérialisant pour chaque frappe la probabilité d’obtenir un but : plus le chiffre est proche de 1, plus le but est probable, plus il est proche de 0, plus la chance de marquer est faible. Une donnée qui, comparée au nombre de buts, permet concrètement d’évaluer l’efficacité offensive d’une équipe, entre autres. - Kaaraj, 2020 Outre les recrutements et cette notion assez abstraite si l'on n'est pas friand de stats en tout genre, nous avons pu aborder les fameuses interactions. Ces dernières intègrent de nouveaux moyens de s'exprimer et communiquer avec l'ecosystème du football circus, à commencer par le chat rapide. Il est maintenant possible d'avoir des interactions poussées via son téléphone ingame avec un journaliste pour donner des scoops, ou avec un joueur pour le féliciter, afin d'instaurer une atmosphère au sein du club. A côté de ça, l'autre feature liée aux interactions concerne l'ajout de "gestes". Lors des conférences de presse de présentation ou les réunions avec les joueurs/dirigeants, on peut désormais appuyer ses propos via des signes non verbaux comme un sourire, le fait d'écarter les bras de dépit ou même taper dans une chaise (oui). Ces interactions upgradées sont présentes également lors des jours de compétition, avec les causeries d'avant-match, à la pause et après le coup de sifflet final, ainsi qu'en interview donnée à la presse/diffuseur en cas de partie retransmise à la TV. Sentiment mitigé pour les jours de match Libre à vous donc de pointer du doigt un joueur en particulier pour le faire monter en pression, de taper dans une bouteille d'eau en criant ses consignes, etc. Pour le moment, difficile de jauger l'impact réel de la chose en match, mais il faut avouer que la possibilité est plaisante. Parfaite transition pour aborder les matchs et le gros plus en terme de nouveautés : l'habillage modifié en cours de simulation 3D. L'IU est bien plus ergonome avec la composition en bas de l'écran et la possibilité de faire les ajustements tactiques en bas à gauche. Donner des instructions individuelles est bien plus intuitif qu'à l'accoutumée (simple clic sur un joueur), la vision du jeu bien plus aérée avec seulement le score et le temps en haut à gauche, et ça n'est pas pour nous déplaire. Malgré ça et des améliorations promises sur l'aspect graphique des simulations 3D, FM est toujours à la traîne sur ce point. L'éclairage repensé et adaptable à la météo peine tout de même à convaincre sur la build preview, tout comme les animations. On se retrouve toujours avec un moteur 3D dépassé qui contraste avec la densité folle du reste du jeu. Tout le monde sera d'accord sur le fait que cette partie du titre n'est pas primordiale dans l'esprit, mais c'est toujours là où se trouve la plus grande marge de progression de Football Manager. Des apports anecdotiques et une promesse interessante FM a aussi décidé de revoir sa copie, enfin plutôt le point final de chaque saison. L'animation de remise de trophées a été

Football Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon
Preview : Football Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon PC Fort de son écoute auprès de la communauté, le studio britannique Sports Interactive arrive à faire progresser sa licence Football Manager et enchanter année après année dans la gestion footballistique. Inattendues, les quelques nouveautés annoncées récemment pour Football Manager 2021 nous ont enchanté sur le papier, et passent pour la première fois au banc d'essai de la preview, dans le sillage d'un très bon opus 2020. Le premier teaser des nouveautés de Football Manager 2021 Conditions d'aperçu Nous avons été invités à découvrir Football Manager 2021 via une build preview du jeu sur PC. Les nouveautés que nous vous avions annoncé en détail ici étaient présentes dans cette build, de quoi jouer une saison (Valenciennes, Ligue 2) pour jauger leur efficacité. Nous n'avons donc pas pu avoir un aperçu des versions "Touch" ou consoles. Vers un titre plus humain Avant de manager, il faut d'abord adapter son effectif, intersaison oblige. Football Manager ne passe donc jamais à côté d'évolutions sur le recrutement. C'est le cas cette saison encore avec les réunions de recrutement, un temps pour les dirigeants, les responsables du mercato et vous-même de réfléchir aux besoins du groupe. Un point un mois avant la fenêtre des transferts afin d'assurer une bonne synergie, bienvenu pour le jeu et pas étonnant au vu des mises à jour sur les interactions mentionnées ci-dessous.Celà implique l'ajout d'un nouveau rôle, à savoir l'analyste qui travaille sur les statistiques des joueurs ciblés et à l'inverse du recruteur plus prompt à jauger les capacités générales d'une future star. Les analystes mettent donc en valeur la statistique des expected goals (xG), plus présente dans FM21 que les précédents jeux. Elle est en effet omniprésente en match et dans les nouveaux rapports mensuels réalisés pour chaque joueur. Un expected goal est une statistique basée sur un algorithme matérialisant pour chaque frappe la probabilité d’obtenir un but : plus le chiffre est proche de 1, plus le but est probable, plus il est proche de 0, plus la chance de marquer est faible. Une donnée qui, comparée au nombre de buts, permet concrètement d’évaluer l’efficacité offensive d’une équipe, entre autres. - Kaaraj, 2020 Outre les recrutements et cette notion assez abstraite si l'on n'est pas friand de stats en tout genre, nous avons pu aborder les fameuses interactions. Ces dernières intègrent de nouveaux moyens de s'exprimer et communiquer avec l'ecosystème du football circus, à commencer par le chat rapide. Il est maintenant possible d'avoir des interactions poussées via son téléphone ingame avec un journaliste pour donner des scoops, ou avec un joueur pour le féliciter, afin d'instaurer une atmosphère au sein du club. A côté de ça, l'autre feature liée aux interactions concerne l'ajout de "gestes". Lors des conférences de presse de présentation ou les réunions avec les joueurs/dirigeants, on peut désormais appuyer ses propos via des signes non verbaux comme un sourire, le fait d'écarter les bras de dépit ou même taper dans une chaise (oui). Ces interactions upgradées sont présentes également lors des jours de compétition, avec les causeries d'avant-match, à la pause et après le coup de sifflet final, ainsi qu'en interview donnée à la presse/diffuseur en cas de partie retransmise à la TV. Sentiment mitigé pour les jours de match Libre à vous donc de pointer du doigt un joueur en particulier pour le faire monter en pression, de taper dans une bouteille d'eau en criant ses consignes, etc. Pour le moment, difficile de jauger l'impact réel de la chose en match, mais il faut avouer que la possibilité est plaisante. Parfaite transition pour aborder les matchs et le gros plus en terme de nouveautés : l'habillage modifié en cours de simulation 3D. L'IU est bien plus ergonome avec la composition en bas de l'écran et la possibilité de faire les ajustements tactiques en bas à gauche. Donner des instructions individuelles est bien plus intuitif qu'à l'accoutumée (simple clic sur un joueur), la vision du jeu bien plus aérée avec seulement le score et le temps en haut à gauche, et ça n'est pas pour nous déplaire. Malgré ça et des améliorations promises sur l'aspect graphique des simulations 3D, FM est toujours à la traîne sur ce point. L'éclairage repensé et adaptable à la météo peine tout de même à convaincre sur la build preview, tout comme les animations. On se retrouve toujours avec un moteur 3D dépassé qui contraste avec la densité folle du reste du jeu. Tout le monde sera d'accord sur le fait que cette partie du titre n'est pas primordiale dans l'esprit, mais c'est toujours là où se trouve la plus grande marge de progression de Football Manager. Des apports anecdotiques et une promesse interessante FM a aussi décidé de revoir sa copie, enfin plutôt le point final de chaque saison. L'animation de remise de trophées a été revue pour chaque compétition, tout en étant intelligente : in champion national suite à la défaite d'une équipe adverse plus tard dans la journée se verra remettre le Graal au prochain match, feu d'artifice à l'appui. Enfin, à l'image de ce que fait la licence Pro Cycling Manager, un tableau récapitulatif apparaît pour illustrer un peu plus vos exploits ou les moments forts de la saison (stats, classement, meilleur XI etc.). Des nouveautés pour le coup somme toute anecdotiques, mais elles rajoutent une couche plus prononcée sur la rupture entre les saisons. En revanche, un ajout pourrait faire la différence grâce à son ancrage dans l'actualité, et de surcroit un pas de plus vers le réalisme. Si Sports Interactive n'a pas proposé de mise à jour sur FM20 concernant la Covid-19 et son impact sur le jeu, se montrant même dubitatif face aux mods disponibles sur le net, le studio a décidé d'accepter la réalité et d'inclure cette donnée à la sortie fin novembre. À l'inverse des simulations sportives sorties ces dernières semaines, le jeu de gestion intégrera les effets de l'épidémie sur le monde du football. Du côté financier surtout, seulement en début de saison (absence de supporters dans les stades dans le passé et donc absence de billetterie, finances réduites) et par extension via les transferts (équipes en difficultés financières plus enclin à vendre à l'intersaison, se remodeler, etc.). Seul choix différent de la réalité, le public de retour en début de saison et présent le reste du championnat. Les calendriers et points de règlements (5 changements...) différents lors de la saison 1 pour cause de Coronavirus reviendront à la normale à la saison 2. Une feature que l'on pourra aborder et critiquer le 24 novembre. Nos impressions À notre grand désarroi, la version preview à notre disposition ne montrait pas plus de nouvelles fonctionnalités que celles déjà annoncées. Football Manager 2021 s'annonce comme un épisode affiné seulement par petites touches, que ce soit via des recrutements approfondis, des interactions plus précises sans pour l'instant ressentir d'effets notables ou les anecdotiques tableaux récap de fin de saison. Le dernier-né de Sports Interactive risque aussi de ne pas être celui qui réconciliera les réfractaires du moteur 3D à la série, il faudra donc attendre la fin du mois pour juger pleinement la progression de la licence. L'avis de Izokay Rédaction jeuxvideo.com 10 novembre 2020 à 09:15:02 Let's block ads! (Why?)