Contact     

L’Élysée craindrait des Gilets jaunes armés prêts à une guerre civile

L’Élysée craindrait des Gilets jaunes armés prêts à une guerre civile
By: sputniknews Posted On: December 06, 2018 View: 3

L’Élysée craindrait des Gilets jaunes armés prêts à une guerre civile

Gilets jaunes le 1 décembre 2018 à Paris
© Sputnik . Ирина Калашникова

Le 4e acte de mobilisation des Gilets jaunes est prévu pour samedi 8 décembre. Après les violences du week-end dernier, l’exécutif redoute une nouvelle explosion. Les craintes vont encore plus loin que cela. Selon une source gouvernementale, les manifestants chercheraient à s’armer pour venir à Paris, prêts à une guerre civile.

L'acte 4 de la mobilisation nationale des Gilets jaunes sera-t-il encore plus violent que toutes les manifestations précédentes? Au plus haut sommet de l'État, on n'hésite plus à parler de foyers de guerre civile qui pourraient prendre forme en plusieurs points du territoire, précise RTL.

Dans ce climat déjà assez tendu, les médias annoncent, se référant à une source gouvernementale, que les manifestants «chercheraient à s'armer pour venir à Paris».

«Nous avons des raisons de redouter une très grande violence», a déclaré à l'AFP une source gouvernementale.

Plus tôt, Le Parisien a déclaré que, d'après ses sources, la question de l'utilisation de véhicules blindés à roues de la gendarmerie lors de la prochaine manifestation de Gilets jaunes à Paris était à l'étude.

S'agit-il d'une hystérie médiatique face au 4e week-end consécutif des manifestations, souvent marquées de violences, ou bien, d'un tactique visant à décourager une nouvelle mobilisation des Gilets jaunes, comme l'avaient supposé précédemment Jean-Luc Mélenchon ou encore Marine Le Pen?

Cette information intervient dans l'annonce de la «crainte» de l'Élysée d'«une très grande violence» lors des manifestations prévues samedi. La présidence a indiqué à Franceinfo que « les remontées de terrains sont extrêmement inquiétantes» et exprimé sa crainte d'«un noyau dur de plusieurs milliers de personnes» qui viendraient dans la capitale française «pour casser et pour tuer».

Le dernier rassemblement des Gilets jaunes a été marqué par d'importantes violences et dégradations urbaines dans la capitale française. Elles ont fait 133 blessés, dont 23 membres des forces de l'ordre, et ont conduit au placement en garde à vue de 378 personnes sur les 412 interpellées, selon un bilan communiqué par la préfecture de police dimanche.

Read this on sputniknews
  Contact Us
  sacko Ltd.

67/2 Lorem Ipsum

Tel : + (xxx) - 8XX XXX
Mail : [email protected]
Business Hours : 9:30 - 5:30

  Follow Us
  About

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Excepturi, dolores, quibusdam architecto voluptatem amet fugiat nesciunt placeat provident cumque accusamus itaque voluptate modi quidem dolore optio velit hic iusto vero praesentium repellat commodi ad id expedita cupiditate repellendus possimus unde?